samedi 22 mars 2008

Une oeuvre , " l'échelle de l'ange " à Tournicoton

" les scientifiques sont arrêtés par l idée de l'absurde, l'artiste rien ne l'arrête, il n'est pas embarassé par la science ...., c'est ainsi qu'il pénètre derrière les portes fermés à la science."

C' est donc sur les terres de TOURNICOTON que le vernissage de Mariaka Nishi "l' échelle de l'ange" avait lieu et c'est avec un retard certain que j ' arrivais sur les lieux , (sic) . La soirée commençait bien......

" L'engagement particulier de l'artiste, c'est de descendre aux entrailles des choses et de rendre exactement ce qu'il a découvert."

C ' est à une conjugaison des sens , une véritable performance , conjugué à une démarche personnelle , que l 'artiste nous invite .
" L'échelle de l ange" est une résonnance , au travers d'une esthétique . Un parcours personnel , un cheminement de soi , que chacun découvriras et interprétera à sa manière . C'est aussi une belle rencontre , celle d'une collaboration artistique , qui a su dynamiser la vibration de cette oeuvre .

"Pour un artiste, la création n'est pas un travail c'est respirer, c'est exister"


Cheminement des invités dans les superbes galeries de photographies , noir et blanc , faisant la part belle aux autoportraits de Mariaka et aux compositions graphiques de Artée et Anathaniel . Parcourez les galeries , prenez le temps de reconnaitre , de mesurer , de plonger dans cet univers .... A la disposition du visiteur, bulles de savon ou téléporteurs , afin de prendre rendez vous , au pied de l' échelle , et accédez par là , aux passerelles d'un entre deux mondes , sur ce chemin initiatique .

"Philosophiquement, l'art se définit par sa dimension esthétique : il est une création d'œuvres visant à susciter une appréciation esthétique positive, c'est-à-dire à plaire et à toucher la sensibilité par leur seule forme, par leur seule apparence ou perception "

Suite du cheminement , arpentez entre ciel et terre , mais plus sûrement dans un ailleurs , continuez sur la route angélique , le long de cette échelle à l'allusion allégorique ........

..... pour arriver sur le Pyrée , accueilli dans un environnement sonore envoutant , par un chant signé Mariaka , mise en musique par le compositeur Philippe Kodekko , un instant mémorable. Une soirée réussie . Il est très tard , et mon esprit commence à divaguer , mes pensées enivrées .... . Il est grand temps de regagner ma petite planète , parcourant le chemin inverse , .... mes sens et mes yeux grands ouverts......

Chaque vernissage que l ' on doit à MARIAKA NISHI alias ANNE ASTIER est un évènement majeur dans le milieu artistique francophone , celui-ci ne fait que confirmer la règle , toujours plus haut , plus beau , plus ... intense dans cette émotion , ..... et toujours dans cette énergie et cette vibration si particulière .

Merci pour l 'invitation à ce voyage , merci Anne , merci d'être .

Merci pour leur précieuse collaboration , à tous les bâtisseurs de cette oeuvre :

Artistide Despres , Anathaniel Gausman et Domi Ahn , Typote Beck , Xanadu Watkins , à Coulaut Menges , à Philippe KODEKKO et à l ' invisible et omniprésent Naastik Rau , enfin à Frao Ra , l'architecte de cette merveilleuse échelle .

Je n'oublie pas non plus tous les auteurs des citations ci-dessus qui m'ont accompagné tout au long de cette rédaction , un grand merci à tous .

" L' échelle de l ange "

TOURNICOTON art gallery
Kuai Hele ( 181, 199 , 21 )

Retrouvez à la fin de cette page d'autres clichés de cette soirée.

3 commentaires:

mariaka a dit…

*!*!*MERCI*!*!*

Anonyme a dit…

c'etait un beau moment

Domi Ahn a dit…

Comme d'habitude les pérégrinations de l'ange nous font rêver encore plus

Domi AHN