dimanche 9 août 2009

Orage... Partie première

Partie première.

Mes paupières commencent à devenir lourdes, la fatigue qui m'emporte...
Mais je me souviens. Je me souviens de cet ange, revenant d'un long périple au dessus des vieilles pierres, un ange pris dans un violent orage, une tempête signalée sur aucune carte mais dont il connaissait l'existence. Malmené par les vents tourbillonnants, se jouant de lui comme un fétu de paille, devenu un instant ce jouet désarticulé dans les fils de soie de ce marionetiste invisible.
"C'est au moment ou il se dégageait de cette étreinte dans un ultime soubresaut, qu'il fut frappé par un violent éclair qu'il n'avait vu venir." Comment n'avait il perçu ce traceur que lui seul connaissait, lui qui sillonne depuis tant de temps l'éther.
"Un éclat de lumière, un flash intense qui illumina la voute céleste et le frappa en pleine poitrine, le transperçant de part en part " aux dires de ceux qui avaient suivis la scène depuis un petit abri .
" Il tomba tel une torche, comme volute désordonnée et disparu de notre vue à l'horizon."
C'est sur cette terre désolée, qu'il vint mettre un genoux à terre, blessé, meurtri dans sa chair et dans son âme par cet épisode.
C'est sur cette terre désolée que je fis sa rencontre. ( à suivre)

Fin partie première

3 commentaires:

Biosynapse a dit…

je ne puis que te proposer qu'un petit coin de parapluie...avec une patate piquée au bout pour éviter la foudre...

biosynapse a dit…

correction de la syntaxe: "je ne peux te proposer qu'un petit coin de parapluie" ;)

sacremeustache a dit…

merci de ta proposition bio :)j'en parlerais à l'ange.