vendredi 22 mai 2009

" Suave Mari Magno " ...

part one : OUVERTURE

Sorties du fond d'un tiroir, je me souviens, c'était un dimanche, elles me reviennent unes à unes, images mélangées, pour la plupart jamais vues, certaines annotées, d'autres effacées.....
"Une fois, j'ai rempli ma main de brume. Quand je l'ai ouverte, la brume était une larve. J'ai fermé et ouvert ma main à nouveau, et il y avait alors un oiseau. Et j'ai refermé et rouvert ma main, et dans son creux se trouvait un homme au visage triste, tourné vers le ciel. Une fois encore j'ai fermé ma main, et quand je l'ai ouverte il n'y avait rien que brume, mais j'ai entendu une chanson d'une douceur extrême."

"On me dit : un oiseau sur la main en vaut dix dans un arbre. Mais je leur réponds: un oiseau et une plume dans l'arbre valent davantagent que dix oiseaux sur la main"
Cette plume que l'on cherche est la vie aux pieds ailés; non, c'est la vie elle même."

"Sur cette plage, nous avions un rendez vous"
khalil Gibran "sable et l'écume"

Aucun commentaire: