dimanche 9 août 2009

Orage: part 2


Partie deuxième
Vint la rencontre..

L'ange était là, dans le silence tourmenté de cette terre. Je m'approchais de lui , il leva la tête doucement et je vis ses grands yeux très clairs...
Il resta tout d'abord muet, étiras ses bras, la gorge reposant dans les paralysies de l'air, au jour de ce jour dans les plis des terminaisons du ciel, puis se redressa et dans le language universel de la création des mondes ... il déclara :

" Ce qui fait le malheur de ce monde est à l'image du drame de la terre entière. L'hypocrisie ne change pas de nature si elle change de monde, la triche et le mensonge ne deviennent pas honnêteté s'ils se sont parés de belles étoffes ou loge dans les palais. Je vois que l''imposture ne se transforme pas en loyauté si elle prend le train ou la montgolfière. L' avidité ne seras pas équité, même si elle a appris les mesures et les poids. Une chose, seule et unique
est digne d'amour et d'admiration, c'est l'éveil de l'âme qui se produit au plus profond de l'être. Il ouvre le coeur sur un monde de chants et de couleurs. La vie devient une colonne de lumière, reliant la terre à l'infini. C'est une flamme divine qui arrive de la conscience de l'univers pour éclairer le coeur de l'être, tel un fil de soie. C'est une tendresse qui envahit le coeur, et à partir de là nous refuserons tout ce qui ne peut demeurer avec elle et en elle"
Il y eu un bruissement d'aile, puis plus rien, l'ange avait disparu et ce fut à nouveau le silence...
Sur la surface de cette terre, de mystérieuses arabesques ou l'on pouvait lire ...( à suivre)

Fin deuxième partie

Aucun commentaire: