mercredi 22 juillet 2009

Tournicoton, qui disparait


La nouvelle est tombée, brutale, la galerie Tournicoton vient de fermer ses portes, et à cette heure KUAI HELE a disparu. Les " pourquoi " et les " comment " ne seront pas évoqués dans ce post. Juste quelques lignes dédiées à Nasstik et Mariaka, comme révérence à une OEUVRE, avec ce petit plus, que par pudeur je n'exprimerai pas ici. Vous me connaissez assez bien pour savoir ce que peut contenir mon coeur.
Je sens qu'une vibration s'est tue, mais je sais aussi qu'elle n'as pas disparue.
Ce soir un papillon de nuit, aux ailes d'un jaune orangé est venu se poser sur mon clavier pendant que j'écris ces lignes, un papillon qui bat doucement de ses ailes fragiles, comme dans un technicolor au ralenti. Je regarde au dehors dans la nuit, les étoiles brillent, mais une plus particulièrement ... Je souris en fermant les yeux et j'aime imaginer ce papillon, comme une pensée reliée à cette étoile.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Un endroit plein de souvenir graver dans nos coeur , un endroit riche en culture, en rencontre, en partage, le lieu n'est plus mais les souvenirs restent et d'autres se créeront a nouveux..
Opa

Karro Lean a dit…

Rien ne se perd...

Karro

Mariaka NISHI a dit…

il n'y a toujours que toi pour dire en quelques mots simples et vibrants ces choses que porte le coeur
je te remercie d'avoir été là, avec nous, pour ces derniers instants
nous avons vécu un bain d'amour et cela nous a rendu les choses puissantes et belles, presque comme on attend le début de la nouvelle année pour faire la bise à tous
cela va obliger chacun à aller fouiller encore un peu plus en son coeur, voir ce qui y est resté

Anath. a dit…

Roses ; papillons ; passeurs ; anges ; bâtisseurs... sont passés par Kuai Hele...
Bravo pour ces mots tracés de coups de plume d'ange ; au delà de l'émotion. Ils disent tant de nos pensées !!!

Ils me parlent de cette force indicible, qui nous a animés à simplement ...ÊTRE.

Aujourd'hui au dessus de nos têtes, ce soir entre nos mains, et demain sous nos pieds ; et dans notre cœur toujours....